L’écolodge a le vent en poupe !

L’hôtellerie de plein air mise sur la montée en gamme, le design et les gadgets high-tech ainsi que les matériaux naturels pour séduire la clientèle. Zoom sur les écolodges.

L’hôtellerie de plein air mise sur la montée en gamme, le design et les gadgets high-tech ainsi que les matériaux naturels pour séduire la clientèle. Aujourd’hui, on veut renouer avec la nature et profiter de l’environnement, mais pas n’importe comment !

Le tourisme en mode « durable » se décline en infrastructures respectueuses de la nature et hébergements insolites visant à protéger l’environnement. Zoom sur les écolodges.

Qu’est-ce qu’un écolodge ?

La Société Internationale d’Ecotourisme définit l’écolodge comme un type d’hébergement répondant aux critères de respect de l’environnement garantis par un label environnemental. « Le terme écogîte » est une étiquette créée par l’industrie pour désigner un gîte touristique dépendant du milieu naturel et conforme à la philosophie de l’écotourisme ».

Une écolodge se différencie d’un hôtel écologique (encore appelé hôtel « vert ») par l’endroit où elle se situe. Les écolodges ont tendance à se trouver dans des endroits reculés, généralement dans un environnement naturel intact comme une plage, une forêt, une jungle ou une montagne. Les hôtels écologiques, quant à eux, sont plutôt situés en zone urbaine.

Les écolodges misent sur la responsabilité environnementale et sur un minimum d’impact sur la faune et la flore qui les entourent. Les plus performantes utilisent des énergies renouvelables, un service de recyclage, des produits respectueux de l’environnement, des solutions d’éclairage économiques et des méthodes de conservation et de réutilisation de l’eau.

Cela n’empêche pas les écolodges de s’inscrire comme des modes d’hébergement haut de gamme, à l’instar de ceux que l’on peut trouver lors d’un safari en Afrique par exemple. Tentes haut de gamme, parquet, cuisine et salle de bains design : l’écolodge séduit même les plus exigeants !

L’écolodge : bien plus qu’un mode d’hébergement

A la différence des établissements dits « écologiques » ou « verts », l’écolodge tend à créer une certaine dépendance par rapport à son environnement direct. Les écolodges se montrent donc plus actives par rapport à la conservation de la faune, allant jusqu’à éduquer les visiteurs aux écosystèmes environnants et à proposer des menus faisant usage de la culture locale.

Les écolodges œuvrent également pour mettre en place des relations positives avec les professionnels au niveau local, qu’il s’agisse d’artisans ou d’agriculteurs. Lorsqu’elles sont implantées dans des pays étrangers, les écolodges tendent à contribuer positivement à l’économie locale, de par leur mode de fonctionnement.

Si l’écolodge plaît, elle offre également une nouvelle jeunesse à l’hôtellerie de plein air, permettant à de nombreux vacanciers de découvrir le camping sous un nouveau jour. Entre poésie et dépaysement, l’écolodge a tout pour plaire… Une formule d’hébergement insolite qui devient, somme toute, une grande tendance !

ecolodge-senegal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *